Par spectacles

 

Alain ayme Alain Ayme

La Mauricie est une région du Québec riche en tradition orale.

L'ethnographe Clément Legaré a pu recueillir dans les années 70 quelques 300 contes de cette région.
Alain Ayme, originaire de la Mauricie, ancien élève de Clément Legaré et maintenant conteur, propose à son public quelques-uns de ces contes issus de son pays de bûcherons et de cultivateurs.

Beatrice maillet beatrice MAILLET

De nature passionnée, elle baigne depuis sa tendre enfance dans la musique et les histoires. Convaincue que cet environnement heureux permet de bien pousser, elle aime partager avec les plus petits, ses chansons, ses récits. Poésie, humour et tendresse traversent ses disques et ses spectacles…
Musicienne de formation (piano, guitare, flûte, chant lyrique, direction de choeur), Béatrice Maillet transmet sa passion pour la musique pendant douze ans sur l’antenne de France-Musique où elle est chargée de réalisation.
Mais la relation humaine, l’échange avec l’auditeur, lui manquent. Elle se tourne alors vers la pédagogie, s’intéresse aux tout premiers émois musicaux et se dirige naturellement vers Enfance et
Musique où elle reçoit une formation complète, d’animatrice et de formatrice.
Puis elle poursuit une carrière de conteuse, spécialisée dans les tout premiers récits et mène depuis quinze ans des projets créatifs (disques, spectacles) au sein du label Enfance et Musique. Elle a créé 9 spectacles et réalisé 6 albums.
Depuis presque vingt ans elle encadre également des formations auprès des professionnels de l’enfance et des bibliothécaires sur la place de l’art et la culture dans le développement général de l’enfant, et plus particulièrement des stages et conférences sur la voix contée, la voix chantée, les récits.
Elle fonde en 2013 Du Bazar au Terminus avec Florian Genilleau, Emmanuel le Poulichet et Gentiane Pierre.

 

fred lavial et le quatuor flutilités Fred Lavial et flutilités

Dans la ville de Hamelin dévastée par les rats, les habitants sont tenaillés par la faim. Vient un joueur de flûte à qui le Maire promet 1000 écus pour débarrasser la population des terribles rongeurs. L'homme prend sa flûte... Et le talentueux quatuor de flûtes traversières "Flutilités" astique les siennes ! Tandis que, virevoltant au dessus de son grand Théâtre de papier le conteur-manipulateur Frédéric Lavial est dans les cartons, tout le monde fait  ses valises pour le Hamelin d'aujourd'hui...

Entre légéreté et gravité, les notes se mélangent à la parole et s'emploient à proposer une version décalée mais fidèle, de ce conte puissant.

Le dicton avait prévenu :"Ce qui vient de la flûte s'en retourne au tambour" alors au diable les mille écus ! Mais mené tambour battant, ce conte musical pourrait bien faire un carton !

fred lavial :Issu du collectif Konsl'diz, Fred lavial s'est bâti un riche parcours en solo. 
La souplesse de son répertoire (inspiré des traditions orales) en fait un conteur tout terrain. Il a su faire évoluer son art du racontage pour arriver à une présence scénique et une faconde inimitable qui font de lui un conteur apprécié par les petites et les grandes oreilles.

QUATUOR FLÛTILITES (Flûtes traversières et chants) :

Virginie BRUNON, Emmanuelle chemet, Géraldine diet, Pauline PEYRACHE

 

pascale gingene pascale gingene

marie pierre celle poudre d'esperluette Maie pierre tourron

Vous pouvez retrouver Marie pierre avec la Cie Poudre d'esperluette, contes, marionnettes et chansons. Marie Pierre assure des ateliers enfants sur l'art de conter, elle peut raconter aux tout-petits comme aux plus grands.

Contes de la foret :

La foret est le lieu de tout les mystere de tout les possibles…berceau d’une humanité naissante les enjeux d’aujourd’hui rappelle sa fragilité, les histoires que l’on raconte autour d’elle en font sa force….

 

manue gracia et enrique parthenay manue gracia et enrique parthenay

Manue gracia : Bénévole à la médiathèque d'Yssingeaux, Emmanuelle gracia a intégré l'atelier Konsl'diz il y a une dizaine d'années et s'est  rapidement prise de passion pour le conte. Elle intervient régulièrement dans les écoles mais aussi les maisons de retraite.Energique et chaleureuse ,elle sait emporter tous les publics dans le tourbillon de ses histoires...

Enrique parthenay : saxo, guitare, il accompagne des conteurs depuis bientot 15 ans et n'hesites plus a pousser la chansonnette

les histoires de la commère : Dans les campagnes, quand la mauvaise saison est de retour, les jours raccourcissent et les soirées se rallongent. Soyez les bienvenus et joignez-vous à la veillée....

Manue Gracia, son carreau sur les genoux, nous raconte des histoires du patrimoine Auvergnat ou d'autres Païs : la bigote, le gendre, la marié et le drac, ninette et son chat......Accompagnée par Enrique Parthenay au saxophone et à la guitare pour des chansons d'autrefois.
 

Jany neveu Jany Neveu

Gourmand des mots et amoureux des belles phrases, il raconte ...
des histoires simples,
de gens simples,
avec des chemins à prendre,
des forêts à traverser,
des montagnes à gravir,           
des distances à parcourir,
et parfois même ...
des épreuves à accomplir.
 
Histoires de vies, hautes  en couleurs,
en douleurs aussi parfois  ...  
Pour parler naturellement de la vie.


Et pour les plus petits, des histoires ...
de princes, de princesses, de trésors, ...  mais aussi de loups et de monstres, ...
Contes merveilleux, fantastiques, ou facétieux,...
selon le moment de la journée, ou la saison. 
 
Partager la parole,   ... C'est faire sourire, rêver, imaginer, ...   surprendre, et émouvoir, ...  
Car raconter, c'est rencontrer ...  et partager un moment d'humanité. 

Francoise goigoux francoise goigoux et michel masclet

balade contée : Le premier pas... commencement de la balade... Derrière chaque arbre, derrière chaque brin d'herbe se cache une histoire. A la croisée des chemins, gens de tous poils, petits et grands, bons et méchants laissent l'empreinte de leurs pas. Alors marchons sur leurs traces, les yeux fermés, histoire de rêver... et même si la conteuse n'est pas là pour dire la Vérité, toute histoire crue est bonne à manger. Croquons ensemble cette palette d’histoires colorées, aux teintes facétieuses, poétiques ou mystérieuses !...

francoise goigoux :

"Pourquoi...

Quand on se pose la question, c'est qu'on a une partie de la réponse.
"Ce qui sort d'un bouche entrera dans cent bouches" dit un proverbe caucasien et ainsi se tisse le fil de la parole.

Pourquoi je raconte...

Parce que c'est le moment d'une Rencontre intime entre celui qui écoute et l'histoire qui naît par la Parole.
C'est un moment de partage. Est ce le conte que je choisis ou lui qui me choisit? Toujours est-il qu'à travers lui je donne ma vision du monde parce que pour moi raconter c'est m'engager. 
Raconteuse, fileuse, passeuse d'histoires...j'invite celui qui écoute à me suivre confiant sur le chemin de conte. Le Racontage n'est pas une tradition familiale, simplement durant treize années j'ai pris plaisir à raconter des histoires à mes éléves et en 2005 j'ai eu envie de partager ce plaisir avec d'autres publics. Les formations m'ont permise d'aborder l'art du conte et de considérer la littérature orale comme moyen de lien social."

"Alors je tisse sur mon métier à conter, Histoire de donner à s'écouter "

 

michel masclet :

Producteur et cueilleur de  plantes médicinales depuis 35 ans ; je vous propose une balade pour :

   Vous faire découvrir quelques plantes avec ma vision de cueilleur paysan.

   Pour partager avec vous ce que ce métier m'a apporté. Je devrais dire « ce que les plantes mon appris ».

   Toutes les interrogations survenues tout au long mon parcours. Qui sont-elles, pourquoi poussent-elles là etc.et ce  que j’ai pu en découvrir

   Mon propos n'est pas ici de vous emmener uniquement  dans une balade sur leurs usages médicinaux, mais plutôt d’aborder leurs diversités d'usages aujourd'hui et dans la transmission orale de nos anciens (cuisine, légendes, ménage etc.) le tout entrecouper de contes.

ralph nataf ralph Nataf

La fille à l'étoile d'or Contes du Maghreb  
Des contes qui ont traversé la grande bleue, soufflés par les seuls vents du désert. Des musiques épicées et mûries au soleil. Des personnages hauts en couleur, des aventures dramatiques ou amusantes et souvent les deux : la jeune fille qui nourrit le prince dans la cave quand sa mère n’est pas là, le Ghoule, qui essaie d’imiter la voix fine et fluette de Aïcha pour entrer et manger Grand-père.  
Et tout cela est vrai puisque c’est ce qu’on raconte.  

Ralph Nataf raconte pour tous les âges, de la crèche aux adultes. Son enthousiasme l’a poussé à rencontrer le public dans la rue, plusieurs étés de suite. Sillonnant la France avec son Cyclo-Théâtre, il s’arrêtait dans les villes et les villages, sur les places, les marchés… pour faire découvrir le conte à tous et à chacun. 
Son exigence l’a conduit à approfondir sa recherche auprès de conteurs tels que Bruno de la Salle, Henri Gougaud, Michel Hindenoch, Catherine Zarcate… Il élabore et développe une pédagogie qui se veut à la fois ouverte, multiple et cohérente sur différentes dimensions de l’art de conter.

Ralph Nataf a participé à des lectures itinérantes au Cambodge (du 21 Décembre 2009 au 1er Mars 2010). L’objectif est de faire le tour du Cambodge à vélo, pour lire aux enfants du pays, des Albums Jeunesse avec des intermèdes musicaux et des comptines dans plusieurs langues.

julien staudt Julien staudt

Conteur bruxellois, amateur de contes satyriques, d'humour absurde et autres diableries. Je suis aussi chanteur: Jazz et chanson française au ukulele.

Après avoir travaillé quatre ans en duo avec Pierre Ramlot sous le nom "Les Salauds d'Pauvres" (d'après le mot de Marcel Aymé dans « La traversée de Paris ») je me suis lancé en solo en 2012. Heureusement je ne suis jamais vraiment seul : il y a le public avec lequel je partage, avec lequel je joue. 

Dans mes histoires on retrouve le parfum d'un Bruxelles qui m'a vu grandir, l'univers des auteurs fantastiques belges et cet humour absurde, cher au plat pays. Ces influences se diluent dans des contes séculaires, issus des traditions du monde entier que je traduit avec mes mots, mes images, mon vécu. 

J'aime mélanger les genres: passer sans prévenir de l'anecdotique au surnaturel, de l'horreur au saugrenu, du fou rire à la chair de poule. J'essaie d'instruire en faisant rire, d'aborder des sujets graves et de dénoncer (mais toujours avec tendresse) les faiblesses humaines...

C’est la crise
Un conteur, un ukulélé et quelques vieilles coupures de journaux en guise de tickets pour un voyage dans le temps, de la belle époque aux années trente. 

Imaginé sur base de faits divers bruxellois d'avant-guerre, ce spectacle tout en anecdotes nous transporte dans une carte postale du vieux Bruxelles avec ses terrasses de café, ses automobiles et ses métiers disparus.

Le tout parsemé de chansons de l'époque aux refrains comiques, satyriques ou amoureux . 

Le Souper du Squelette Et autres histoires à rire et frémir

Un squelette de Louisianne qui s'invite à table, une sorcière chinoise déguisée en renarde, un ogre africain mangeur de papillons. 

Un set de contes musicaux pour faire frémir et chanter les petits et les grands. 

 

frida morrone Frida Morrone

Née à Milan, en Italie, Frida Morrone est passionnée d’art depuis son enfance. En l’an 2000, elle associe sa passion à son goût naissant pour le conte et met en scène, dans les musées d’art, les histoires représentées par les œuvres. Plusieurs « balades contées au musée » voient ainsi le jour dans divers musées (beaux-arts, art contemporain, parcs de sculptures, …).

Depuis, elle monte des spectacles inspirés par la mythologie gréco-romaine et la tradition orale méditerranéenne. Seule ou accompagnée de musiciens et de plasticiens, elle fait danser la parole avec des gestes et des images, ses histoires sont des voyages au bout du monde rythmés de chansons et de paroles italiennes. Elle travaille en France et à l’étranger, dans des musées, des salles de spectacle, des bibliothèques, lors de festivals et événements, en milieu scolaire et associatif.

- CABINET DE CURIOSITES (Coup de cœur)
un spectacle (presque) improvisé sur la vie invisible des objets
Sur scène, une table avec des objets hétéroclites : des reproductions d'œuvres d'art, des « gadgets » venant des boutiques des musées, des objets plus ou moins vieux qui ont une âme.  C'est une installation entre la brocante et le musée personnel, à l'image des premières collections des « cabinets de curiosités » du XVIIe siècle.

Les spectateurs, au moment de l'entrée en salle, sont invités à venir regarder le « Cabinet de curiosités » de près et à désigner l'objet qu'ils préfèrent.


Les quatre objets les plus demandés sont présentés individuellement et l’histoire qu’ils évoquent aux deux narratrices est narrée sur scène. Après chaque récit partagé avec le public, l'objet est offert au spectateur qui manifeste le désir de se l’approprier.

En choisissant des objets, le public devient le complice incontournable pour faire exister le spectacle et en déterminer le déroulement.

Chaque performance est différente, personne ne sait d'avance quelles histoires enchanteront les oreilles. Il y aura : des mythes, des contes traditionnels,  des histoires sur les artistes, des anecdotes sur le monde de l'art, des nouvelles originales et contemporaines, des poèmes…

Avec Frida Morrone  et Véronique Caye
Tout public à partir de 5 ans - Durée : Variable entre 1h et 1h15m

- LA CUISINE DE L'AMOUR ET L'AMOUR DE LA CUISINE

Spectacle où les plaisirs de la table et ceux du cœur vont ensemble.

Les spectateurs sont ici invités à un grand banquet de noces et des savoureuses histoires d’amour sont servies en guise de plats.

Frida Morrone (récits), Serge Tamas (guitare)

Durée : 1h15 (1h séance scolaire) - Tout public à partir de 6 ans

 

Contes a domicile contes a domicile

Affiche marathon

Ponsotolivier ponsot

Très tôt, Olivier Ponsot a suivi avec sérieux et abnégation l’école buissonnière...

C’est bien, sur ces chemins de traverse, qu’il a fait ses plus belles rencontres  Quelques vieux sages barbus lui ont transmis leur “non savoir”. Deux ou trois voyous par ci, par là ont fait germer en lui sa révolte. Une poignée de femmes pour alléger son pas.

Et surtout beaucoup, beaucoup d’enfants dont les fous rires, les cheveux brouillons, la morve au nez, les pantalons déchirés ainsi que les genoux écorchés, lui ont donné cette force inestimable pour soulever des brins de paille...

Attention, cet homme est dangereux, il est rentré dans le conte par effraction 

pour dérober, au fur et à mesure, ses propres coffres intérieurs. Le début de ses histoires : il ne le connaît pas bien. La fin, il n’en est pas sûr. Mais pour le milieu, il vous fait confiance...Valise à la main, cheveux peignés par tous les courants d’air du monde, ce baladin du 21ème siècle lance un nouvel art : conteur funambule sur corde vocale...

 

Annie gallay annie gallay

« Ouh ! Comme c’est bien de raconter des histoires ! Ouh ! Comme j’aime quand les enfants jubilent ! Ouh là là ! Que j’aime quand les adultes cherchent à comprendre ce que je dis… Ouh ! Que j’aime quand soudain leur regard s’éclaire et qu’ils sont contents d’être avec moi !… »

avec ou sans morale*

avec ou sans réflexion philosophique*

avec ou sans violon*

avec ou sans voix*

je raconte.

 

Jean luc et guy avec image2 Guy Prunier et jean luc Portalier

Guy Prunier aime les mots, la musique des mots, les mots en musique et même la musique sans mots. Mais c'est avant tout le besoin de partager ses joies, ses espoirs et ses inquiétudes avec ses contemporains, adultes et enfants, qui le pousse sur les scènes les plus variées, des théâtres aux plus discrètes salles de village.

Il s'inspire du répertoire traditionnel et n'hésite pas à glaner des contes de toutes origines pourvu qu'ils l'émeuvent, le surprennent et aiguisent sa curiosité. Il lui arrive aussi de puiser dans des œuvres littéraires ou d'écrire ses propres textes.
Il raconte seul ou en compagnie d'amis musiciens, en toute "simplicité" ou en associant à sa pratique de conteur, les différents arts du spectacle.

mythes au logis

Guy PRUNIER se chargeant de se glisser dans la peau de Zeus, il restait la lourde tâche au guitariste d'interprêter tout à la fois Apollon, Hadès, Arès, Poséidon... Le pari est gagné ! tout aussi désireux que son collègue de respecter l'esprit de la tradition grecque antique, Jean-Luc PORTALIER n'hésite pas, en ce qui concerne la forme, à prendre quelques libertés, n'hésitant pas à faire swinguer les aèdes et valser les conventions !

contes en ballade

La meilleure manière d'éviter les brigands de grands chemins, c'est de rendre les petits sentiers... Vous y rencontrerez sans doute Guy Prunier qui s'y promène, les mains dans les poches et une histoire en bouche, accompagné de Jean-Luc Portalier.
Quelle histoire ?
La sienne, sortie de son imagination, ou une de celles, nombreuses qu'il a glanées au fil des années et de ses pérégrinations. Contes traditionnels ou histoires d'aujourd'hui...
La différence n'est pas toujours facile à faire : Il y a des histoires anciennes qui sont tellement d'actualité ! Et les inventions nouvelles s'inspirent si souvent du passé.
Et l'avenir dans tout ça ? C'est l'espoir de vous rencontrer bien sûr, de vous divertir et de partager avec vous, quelques pensées et rêveries sorties du panier, histoire de faire ensemble un déjeuner de soleil...

 

Thierno diallo 5 thumb anne kovalevski Nuit du conte 

Thierno Diallo et Anne Kovalevski

Thierno DIALLO est né au Sénégal. 

Il raconte pour les petits comme pour les grands, des contes d’Afrique et d’ailleurs, dans les festivals, les bibliothèques, les théâtres, les centres sociaux, les écoles etc...

Lauréat du Grand Prix des Conteurs 2006 à Chevilly-Larue, il a fait partie pendant trois ans de l’équipe du Labo à La Maison du Conte de Chevilly-Larue. Il y a travaillé avec Abbi Patrix, Pépito Matéo, Praline Gay-Para, Didier Kowarski, Michel indenoch... 

Il crée en 2008 Les femmes du Waalo, coproduit par le festival du conte de Limoges, avec le soutien de la Maison du conte; puis Koumba avec le harpiste Florian Genilleau. En 2011 il adapte et met en scène. La randonnée de Samba Diouf, ou le parcours d’un jeune berger enrôlé de force parmi les tirailleurs sénégalais de 14-18, avec la flûtiste contrebassiste Lisa Raphel. Son prochain spectacle Kalika le plumeur de lune, d’après un conte de G. de Cagliari, explorera le handicap physique.

Thierno Diallo est membre fondateur de l’association Amoon na fi, qui a pour objectif de maintenir et diffuser la tradition orale en France comme au Sénégal. 

Depuis 2008, il organise un festival du conte à Dakar et à Hann, banlieue de Dakar. 

En 2014, il crée la compagnie Diak’art lo qui regroupe les artistes, musiciens, techniciens présents sur ses créations. Ce nom est un jeu de mot provenant de «Jaakaarlo» qui signifie «faire face» en wolof.

Il inscrit sa pratique de conteur dans la vie, car il a la conviction que le conte crée des liens entre les gens.

anne kovalevski

Anne Kovalevsky ne raconte pas des histoires, elle les vit et fait partager ses émotions à ceux qui laissent leurs oreilles avoir du cœur. Et quand le silence revient, le charme opère encore. 
« L’ALSACE »

Le conte fait lever la pâte humaine. Il permet à tous, petits et grands, riches ou pauvres, de partager une même émotion.

Dès 1987, avec « 2 + 2 ne font pas toujours 4 » émission de radio quotidienne sur D4B radio située à Melle dans le Poitou, Anne fait partager son amour des histoires.

Après le Poitou, Anne rencontre le mélange des cultures à Mulhouse. Elle y fait, avec les habitants d’un quartier, un travail de mémoire et d’appropriation du lieu avec la création des légendes de ce quartier.
À Lyon enfin, Anne décide de troquer définitivement sa blouse d’infirmière contre l’habit de conteuse. Elle va soigner autrement. Les mots peuvent soulager les maux. Elle raconte en service de réanimation adulte, en service de gériatrie pour des contes au pied du lit.

Au fil du temps, la magie du conte et des rencontres va opérer, Anne mène des ateliers scolaires, en écoles maternelles, primaires et collèges. Elle va travailler avec des bibliothèques, des centres culturels. Elle propose également des ateliers et stages de formation au conte. Elle intervient dans le cadre de l’Education Nationale pour la formation d’enseignants.

Des spectacles voient le jour ; « Eclats d’Amour », reflet de ce qu’elle est, une femme amoureuse, amoureuse de la vie, amoureuse des gens. Elle mêle les histoires aux notes de la flûte de Claire Herique. mélange de deux pratiques artistiques au service des histoires.

« Le tiroir à histoires » tendre clin d’œil aux histoires que lui racontait sa grand-mère.

« Miklos fils de jument » grand conte tsigane, qui s’est accompagné d’un travail avec l’école des enfants du voyage de Dijon. Aujourd’hui, ce conte est mis en musique et accompagné par Christophe Leblanc, guitariste interprète compositeur.

Le conseil général du Rhône lui fait confiance et lui commande un spectacle pour les saisons culturelles. « Temps qu’à faire » voit le jour. Spectacle où se mêlent contes et peinture avec Gael DOD aux pinceaux. Une grande fresque naît sous les yeux du public. Le travail avec Amaury Jacquot, artiste circassien, permet une présence scénique plus forte.

Le travail en collaboration avec la peintre Gael DOD donne envie à Anne de renouveller l’expérience avec un nouveau spectacle contes et peinture en direction des 2/5 ans. « NON ! NON ! NON ! » est né. Anne et Gael racontent, dansent, peignent le quotidien des enfants. Les pinceaux appellent les mots. Les histoires invitent la couleur.

Avec Laurent Vieuble, musicien percussionniste et Elisabeth Granjon, comédienne, metteure en scène. « Petit Chaperon rouge et Cie » sort du bois. De la musique encore, pour emmener les auditeurs au delà de l’imaginaire.

Après plusieurs années passées à raconter au pied du lit en service de gériatrie, Anne a créé le spectacle « Une pomme oubliée sur le buffet ». Elle offre avec une grande tendresse des histoires de vie, d’humour et d’amour, le tout mis en espace sous le regard complice d’Elisabeth Granjon.

Au fil des contes et des histoires, des rencontres et des partages, Anne trace son chemin dans la forêt des contes. En espérant que votre route croisera la sienne.

Fred bardel et fred lavial fred bardel et fred lavial

Et zou et glou…

Dans une coquille de noix, il rentre autant de monde que dans une hutte de Père Noël !

Et tout le monde veut être mené en bateau ! 

Encore une histoire à faire… chavirer  de bonheur, une folle randonnée sur l’eau et dans la neige de Noël, avec du monde, beaucoup de monde dans l’eau et au pied du sapin…

Un plaisir partagé, agrémenté de manipulations d’objets, de chansons et de figurines animées pour 2 conteurs  et musiciens manipulateurs…

fred laviall :

voir hamelin

fred Bardel :

Occasionnelement MÔsieur peut conter... question de motivation avant tout !

Fred Bardel a été formé à la batterie dans son enfance, curieux de nature il s'est ensuite interessé à d'autres instruments (percussion, guitare, melodica, piano etc..) mais c'est surtout dans le chant qu'il s'est beaucoup investit.

 

et aussi en scolaire, marathon du conte ou a domicile : nadoua et layla darwiche, patrick danel, fred bardel, rodolphe le riche, sam cannarozzi, collette goupil, JP armand, plaine de contes, pierre padaillé, mohamed baouzzi, ernest afriyié, eric frerejacques, mohamed baouzzi, djamila zeghbab, bertrand chollat, mercedes alfonso, ernest afriyié, marie laure millet, la foret des contes en vocances, maguy symanski,....

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×